levoyageur

Une idée pour un week end prolongé - Actualités voyages - Tourisme

Bookmark and Share

En 2010, STI Voyages lance la destination Turquie (brochure Méditerranée) et Istanbul est Capitale culturelle de l'Europe...


Une idée pour un week end prolongé

Pour célébrer ce double évènement, le spécialiste a créé un week-end flânerie et culture qu'il propose de savourer dès le début Avril.

Capitale légendaire d'un pays sur la Route de la Soie et des croisades, Istanbul a inspiré de nombreux écrivains tels que Lamartine, Pierre Loti, Gilbert Sinoué dans son roman "Erevan" ou encore Gérard de Nerval qui la décrivait comme "ville étrange où se mêlent splendeurs et misères, larmes et joies" dans son récit "Voyage en Orient".

Au fil d'une escapade, les voyageurs découvriront les mythiques monuments de la ville "aux Mille Minarets" couverts de gloire, qui content l'histoire de son passé millénaire.

La visite de la Mosquée Bleue et ses panneaux intérieurs en faïence bleue et blanche d'Iznik les envoûteront, tout comme la Basilique Sainte Sophie, chef d'oeuvre de l'architecture Byzantine qui lui fait face.

Considérée comme la huitième Merveille du Monde, cet édifice fondé par Constantin, successivement basilique chrétienne puis mosquée, est aujourd'hui un musée.

Les découvreurs s'accorderont un moment de détente au Palais Topkapi où ils déjeuneront face à la Corne d'or, face au Bosphore et la mer Mer Marmara. Le Palais, principale résidence de tous les sultans témoigne de la richesse de l'Empire Ottoman.

Ils seront séduits par les fragrances d'épices ennivrantes et les étals colorés du Grand Bazar. Cette véritable Caverne d'Ali Baba emplie d'objets de cuivre, tapis, bijoux, lampes, illustre bien le bourdonnement de la ville que Lamartine décrivait dans son récit "Voyage en Orient".

Les découvreurs savoureront un thé au Café Pierre Loti où l'écrivain français, tombé amoureux des charmes d'Istanbul, y rédigea son oeuvre "Aziyade" sous les tonnelles du café.

Ils poursuivront les visites du Palais de Dolmabahce, un "Versailles" version ottomane et de La Mosquée de Soliman le Magnifique la plus grande d'Istanbul, érigée pour Soliman le Magnifique, le plus grand des Sultans qui permettra à Istanbul d'atteindre son apogée.

Les voyageurs se délasseront dans les bains turcs ou sur la terrasse avec vue sur le Bosphore de leur hôtel Sumahn on the Water 5*. Situé sur la rive asiatique, le Sumahn plonge ses hôtes dans un univers d'hospitalité et de luxe.

Capitale culturelle de l'Europe en 2010, Istanbul souhaite à cette occasion valoriser ses héritages gréco-romains, byzantins et ottomans en organisant de nombreux évènements culturels toute l'année. Les designers turcs exposeront sur le pont Galata, les artistes de renommée internationale exposeront temporairement leurs oeuvres dans la ville...

Mais Istanbul ne serait pas ce qu'elle est sans ses demeures de charme et ses palais, ses yalis sur les rives du Bosphore, ses couchers de soleil donnant à la ville des couleurs de fruits et de miel, ses collines drapées de velours noir à la nuit tombée, et ses milliers de lumières qui forment une somptueuse rivière de diamants.

Avec l'autorisation de l'agence Com & Co Prestige

Article mis en ligne le 05/06/2010 (lu 2438 - catégorie : Tourisme) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite