English
Facebook
Twitter

 Conseils aux Voyageurs

Avec l'aimable autorisation du Ministère Français des Affaires étrangères

Documents d'identité et visas
Argent
Sécurité
Automobile
Santé et vaccinations
Douanes
Animaux
Informations pratiques
Assistance consulaire

Les informations contenues dans cette rubrique sont données à titre indicatif. Le Ministère des Affaires étrangères ne peut, en aucun cas, être tenu responsable d'incidents qui pourraient survenir pendant un voyage.


Documents d'identité et visas

Vérifiez les formalités d'entrée et de séjour auprès de l'ambassade et du consulat du pays de destination. (document de voyage requis : passeport ou carte nationale d'identité ? nécessité d'un visa ?).

Adresses des missions étrangères en France (sur le site de la Maison des Français de l'étranger ).

Certains pays acceptent les voyageurs français porteurs d'un passeport même périmé (depuis moins de 5 ans) ou d'une carte nationale d'identité (en cours de validité).

La plupart des Etats exigent un passeport dont la validité doit expirer plusieurs mois après la date prévue pour le retour en France. Adressez vous en temps utile à votre préfecture pour son renouvellement éventuel.

Prenez la précaution de conserver à votre domicile la photocopie des documents que vous emportez (en cas de perte ou de vol à l'étranger) et de vous munir d'au moins 2 photos d'identité.

Pour les enfants mineurs :

L'enfant mineur qui voyage avec ses parents doit être muni de sa carte d'identité (pays de l'UE notamment) ou de son passeport, s'il n'est pas inscrit sur celui de ses parents.

Si le mineur voyage seul avec sa carte d'identité, il doit être, en outre, muni d'une autorisation parentale de sortie du territoire.

En aucun cas le mineur voyageant seul ne peut utiliser le passeport de ses parents où sur lequel il serait inscrit. Il doit impérativement être muni d'un document à son nom (carte d'identité ou passeport).

Si un visa est nécessaire, prenez contact en temps utile avec les services consulaires étrangers en France, car il peut être nécessaire de disposer d'un délai suffisant pour produire certains documents selon les pays (formulaire, photographie, extrait de casier judiciaire, relevé bancaire, billet de transport aller et retour, etc).

Argent

Vérifiez que vous disposez de moyens de paiement suffisants (liquidités, chèques de voyage, carte de crédit...) pour couvrir vos frais de séjour et votre retour.

Le montant des retraits par carte bancaire est limité à une certaine somme par semaine. renseignez-vous auprès de votre banque avant le départ.

Pour toute entrée ou sortie de France de sommes, titres ou valeur d'un montant égal ou supérieur à 50 000 F, vous devez établir une déclaration préalable au bureau des douanes.

Au retour, vous disposez d'un délai de 3 mois pour changer les devises restantes lorsqu'elles excédent l'équivalent de 50 000 F.

Sécurité

Lors de vos déplacements à l'étranger, n'acceptez jamais un colis d'un inconnu. Ce paquet peut en effet contenir des stupéfiants ou des explosifs.

N'emportez en vacances qu'un minimum d'objets de valeur et de bijoux.

Déposez vos objets de valeurs, documents, bijoux et devises aux coffres-forts des hôtels.

Ne laissez aucun objet de valeur à la vue du public dans un véhicule en stationnement.

Evitez les aires de stationnement désertes (les parkings privés et surveillés sont plus sûrs).

Ne vous laissez pas aborder dans la rue par des inconnus qui vous offrent leurs services gratuitement (notamment dans le cas d'accident de voiture).

Refusez toute boisson ou mets offerts par un inconnu.

Législation française

Tout ressortissant français condamné dans un pays étranger peut faire l'objet de poursuites et de condamnations à son retour en France (comme par exemple en matière de tourisme sexuel).

Automobile

Informez-vous sur les règles du code de la route local.

Si vous utilisez un véhicule automobile, munissez-vous des documents suivants :

Carte grise
Carte internationale d'assurance (renseignez-vous sur sa validité selon le pays où vous vous rendez)
Permis de conduire international (à demander à la préfecture)
Carnet de passage en douane (délivré exclusivement par les automobiles clubs) s'il est exigé.

Santé et vaccinations

Renseignez-vous auprès de la caisse d'assurance maladie dont vous dépendez et auprès de votre compagnie d'assurance sur les possibilités de remboursement des frais médicaux à l'étranger. Ces frais, selon les pays, peuvent être extrêmement élevés.

Il est donc vivement conseillé de souscrire une assurance maladie et de rapatriement bien adaptée au pays de destination.

Lors d'un séjour dans l'un des pays de l'Union Européenne, munissez-vous du formulaire de sécurité sociale E 111 disponible auprès de votre caisse d'assurance maladie.

Des informations sur les conditions sanitaires sommaires sont indiquées dans les fiches pays de ce site. Il s'agit avant tout d'un aide mémoire. Il y a tout intérêt à compléter ces informations par celles qui sont disponibles sur d'autres sites, dont celui de l'Institut Pasteur de Lille. Il est en tous cas, conseillé de vérifier l'adéquation des conseils donnés à votre cas particulier, en consultant votre médecin traitant et/ou le Comité d'informations médicales du ministère des Affaires étrangères (CIMED), 34, rue La Pérouse, 75775 Paris cedex 16 (Tél. : 01.43.17.73.01).

Consultez en particulier votre médecin traitant, avant tout voyage dans un pays empaludé ou touché par des maladies endémiques nécessitant des soins ou des mesures préventives (vaccinations obligatoires ou conseillées, règles d'hygiène de base, etc.).

Centres de vaccination à Paris et en province

Douane

Certains pays interdisent l'entrée sur leur territoire de produits alimentaires, d'équipements divers tels : appareils photos, postes à transistors, magnétophones, magnétoscopes, etc. Renseignez-vous auprès des services consulaires ou des offices du tourisme du pays de destination.

L'importation en France, l'exportation de France ou la simple détention de produits contrefaisant des marques constituent un délit douanier qui vous expose à des sanctions douanières et pénales.

Animaux

Munissez-vous des certificats de vaccination anti-rabique et de bonne santé, en prenant garde aux délais de validité.

Sachez que certains pays empêchent l'entrée des animaux sur leur territoire et que d'autres exigent un permis d'importation.

Informations pratiques

Les guides touristiques disponibles dans le commerce sont des sources précieuses d'informations sur l'histoire, le contexte socio-politique et la vie quotidienne dans une région du monde donnée, qui peuvent permettre aux voyageurs de mieux comprendre un pays et ses habitants et, ainsi, de profiter, sans prendre de risques inutiles, de ses richesses en toute connaissance des dangers potentiels.

Assistance consulaire

Le consulat de France

1. Ce qu'il peut faire :

En cas de perte ou de vol de document le consulat pourra:

Vous procurer des attestations en cas de perte ou de vol de documents, passeport, carte nationale d'identité ou permis de conduire sur présentation d'une déclaration faite préalablement auprès des autorités locales de police.

Il pourra aussi :

après vérification, vous délivrer un laissez-passer pour permettre votre seul retour en France ou après consulation de l'autorité émettrice (préfecture ou consulat ayant établi votre passeport) vous délivrer un nouveau passeport.

En cas de difficultés financières, le consul pourra vous indiquer le moyen le plus efficace pour que des proches puissent vous faire parvenir rapidement la somme d'argent dont vous avez besoin.

En cas d'arrestation ou d'incarcération, vous pouvez demander que le consulat soit informé. Le consul pourra faire savoir aux autorités locales que vous êtes sous la protection consulaire de la France et s'enquérir du motif de votre arrestation. Si vous en êtes d'accord, il préviendra votre famille et sollicitera les autorisations nécessaires pour pouvoir vous rendre visite. Il s'assurera ainsi des conditions de détention et du respect des lois locales. Pour vous aider judiciairement, le consul vous proposera le choix d'un avocat qui pourra vous défendre (vous devrez rémunérer les services de cet avocat).

En cas de maladie, le consulat pourra vous mettre en relation avec un médecin agréé par ses services et tiendra à votre disposition, dans la mesure du possible, une liste de médecins spécialisés. Dans tous les cas, les honoraires restent à votre charge.

En cas d'accident grave, le consulat pourra prévenir votre famille et envisager avec elle les mesures à prendre : hospitalisation ou rapatriement (les frais engagés demeurant à votre charge, il est vivement conseillé se souscrire une assurance rapatriement).

En cas de décès, le consulat prend contact avec la famille pour l'aviser et la conseiller dans les formalités légales de rapatriement ou d'inhumation de la dépouille mortelle ou de ses cendres. Les frais sont assumés soit par la famille, soit par l'organisme d'assurance du défunt.

En cas de difficultés diverses avec les autorités locales ou des particuliers, le consulat pourra vous conseiller, vous fournir des adresses utiles (administrations locales, avocats, interprètes, etc.).

2. Ce qu'il ne peut pas faire :

Vous rapatrier aux frais de l'Etat, sauf dans le cas d'une exceptionnelle gravité et sous réserve d'un remboursement ultérieur.

Régler une amende, votre note d'hôtel, d'hôpital ou toute autre dépense engagée par vous.

Vous avancer de l'argent sans la mise en place préalable d'une garantie.

Vous délivrer un passeport dans la minute. Intervenir dans le cours de la justice pour obtenir votre libération si vous êtes impliqué dans une affaire judiciaire ou accusé d'un délit commis sur le territoire d'un pays d'accueil.

Se substituer aux agences de voyage, au système bancaire ou aux compagnies d'assurance.

Assurer officiellement votre protection consulaire si vous possédez aussi la nationalité du pays dans lequel vous voyagez.

Comparez avant de réserver

Copyright © 1999-2014 - levoyageur.net - All Rights Reserved - 1024*768