levoyageur

Transport de marchandises par voie maritime - Actualités voyages - Présentations

Bookmark and Share

Si au fil des années, et avec la prolifération des compagnies aériennes en tout genre, le transport de personne par voie maritime a perdu de son attrait, ce n'est pas le cas pour le transport de marchandises.


Transport de marchandises par voie maritime

En 2009, les experts ont dénombré pas moins de 50 000 bateaux qui faisaient le va-et-vient entre tous les pays et qui assurait notamment le transport de près de 10 tonnes de marchandise à travers le monde. La prestation de transitaire maritime n'a jamais été aussi nécessaire. Et c'est encore le cas de nos jours, aussi bien en France que partout ailleurs.

Pour les prestataires de services ainsi que les sociétés de production, le transit maritime est devenu un must. Il faut dire que ce genre de prestation présente énormément d'avantages. Et de nos jours, sur le web, vous avez notamment l'embarras du choix en la matière. Mais avant de souscrire un contrat de transport de marchandises par voie de mer, voici quelques bons à savoir.


Les grandes lignes d'un affrètement de marchandise


Comme le transport de personne et le transport par voie aérienne, le transit maritime passe indubitablement par les douanes. Les polices douanières d'un pays à un autre sont d'ailleurs très exigeantes en la matière, fouillant parfois chaque centimètre carré des containers et s'assurant du respect des conditions d'affrètement de marchandises. Quelles sont-elles ? Là est la question.

Des documents nécessaires

Il est entre autres quelques documents nécessaires pour le transport de marchandises par voie maritime. Par exemple, chaque article qui sera mis à bord du bateau doit avoir un document attestant leur provenance, leur destination ainsi que leur contenu. Par ailleurs, la liste des contenus et des conteneurs ne doit pas être faite en lot, mais avec précision.

Pour chaque bateau quittant le port, les lots de marchandise doivent être notés dans le manifeste de transport. C'est notamment l'équivalent du plan de vol d'un avion quand il se met en route sur des zones internationales.

Outre les cas de fouilles inopinés, le manifeste sera nécessaire pour entrer sur un territoire étranger. Pour les transitaires qui font plusieurs destinations en un seul voyage, chaque arrêt doit être visé dans le manifeste avec un tampon du pays qui a notamment servi d'escale.

Des termes de conditionnement

Pour la sécurité des produits et pour le bon déroulement du vol, il appartient notamment aux propriétaires d'assurer les bons conditionnements de leur marchandise.

C'est surtout utile pour les produits périssables, comme les légumes, les fruits, etc. Ces derniers nécessitant des températures minutieuses et stables pendant toute la durée du transport.

En ce qui concerne justement ces termes de conditionnement, vous devez prendre en compte la durée du transit pour juger de l'état et de la température idéale des produits à exporter. Il ne sera pas laissé à la charge du transitaire d'assurer l'arrivée en bon état des produits. En outre, le délai varie selon la distance à parcourir, la puissance du bateau et la charge tractée, et de la bonne volonté de mère Nature. Quand le climat est propice, le transit ne devrait pas prendre du temps.

Vous devez louer des containers afin d'assurer notamment le transfert de vos biens. Ledit container étant mis sous scellés avant le départ dans le but de garantir l'inviolabilité de ce dernier. C'est une question de sécurité obligatoire.

Des frais de douane

Et bien évidemment, vous allez devoir remplir des papiers auprès de la douane et régler des frais. Ces derniers sont fixés selon le lot de marchandise et leur importance. Pour certaines entreprises franches, espérer un abattement voire une annulation de ces frais est possible.

Selon les termes du contrat d'affrètement, le règlement des frais de douanes peut être laissé à la charge de l'expéditeur ou du destinataire. Dans un cas comme dans l'autre, on ne peut donner une approximation des charges.


Pourquoi un transitaire maritime alors ?


La difficulté du transit maritime se trouve essentiellement dans le respect des démarches et des exigences des douanes. Les experts en transit et ceux qui connaissent d'ores et déjà les rouages ont encore du mal. Imaginez ce que ce serait si vous en tant que novice vous vous y mettez personnellement. Ne serait-ce pas une perte de temps ?

Une prise en charge de A à Z

Faire appel à un transitaire de douane c'est voté pour la simplicité. Vos marchandises seront prises en charge de A à Z, depuis l'expédition jusqu'à réception. Bien évidemment, vous allez payer quelques surplus. Mais, le jeu en vaut largement la chandelle. IL ne vous suffit que de présenter vos produits, remplir une demande et les professionnels se chargent du reste.

De par leur année de métier, les transitaires ont souvent leur entrée dans plusieurs pays. Ce qui accélèrera largement la livraison des marchandises et les fouilles. Mais attention, cela ne signifie pas que vous pourriez éluder les lois d'affrètement et de transport de marchandises par voie maritime.

Pour un transport en toute sécurité

Fort de leur année d'expérience, les transitaires connaissent bien la durée approximative des déplacements des marchandises. Ils sont donc plus à même de choisir les bonnes conditions de transport de tel ou tel bien. Ils s'adaptent notamment à tous les besoins et toutes les demandes. Il faut dire que le transport par voie marine peut se décliner en plusieurs sortes. C'est d'ailleurs l'un de ces avantages. Les bateaux peuvent prendre en charge une exportation de grande taille si besoin est.

Des navires à votre disposition

Les transitaires, pour la plupart, disposent aussi déjà de leur lot de navire. Ces derniers sont disposés à rouler dans l'heure si besoin. De quoi accélérer la livraison de vos produits dans plus de 150 pays environ.

Il sera également de leur prérogative de choisir les containers ou du moins de vous aider à choisir celui qui s'adaptera le plus à vos besoins et à ceux du transport. Il en va de la livraison en parfait état de vos marchandises.


Choisir le bon transitaire


Transport de marchandises

Il ne reste plus donc qu'à choisir le bon transitaire. Et pour ce faire, comparer les prestations et les devis est la meilleure des solutions. Les années d'expérience comptent. Mais ce n'est pas le seul détail sur lequel vous devez vous attarder. Plus que jamais, la réputation des prestataires est d'une importance capitale. Demandez notamment l'avis des anciens clients pour vous aider à vous faire une idée sur les réelles compétences et qualités d'accompagnement de tel ou tel transitaire.

Dans la mesure du possible, adressez-vous toujours à une entreprise et non à un prestataire indépendant. Il en va de la bonne prise en charge de vos marchandises. Et ce n'est d'ailleurs pas ce qui manque en France de nos jours : des transitaires qui proposent des transbordements efficaces rapides et fins connaisseurs des différentes démarches à faire auprès des douanes.

Mais surtout, assurez-vous de vous adresser à un transitaire qui assure un transport effectif vers les destinations de votre choix. Dans certaines sociétés de transit maritime, les services s'accompagnent même d'un suivi de cargaison. De quoi vous rassurer sur l'avancée et la durée de votre transport de marchandises.

Article mis en ligne le 13/06/2018 (lu 60 - catégorie : Présentations) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite