levoyageur

Téléphone, prix en baisse - Actualités voyages - Législation

Bookmark and Share

Qui n'a jamais eu la désagréable surprise, à son retour de vacances, de voir sa facture de téléphonie mobile exploser pour quelques appels passés de l'étranger ou pour quelques instants passés sur le web.


Téléphone, prix en baisse

Le téléphone portable est le moyen idéal pour rester en contact avec ses proches ou ses amis mais ce confort peut se révéler une catastrophe à la réception de sa facture téléphonique.

Les tarifs des fournisseurs représentaient une véritable jungle et il devenait indispensable d'harmoniser ou d'obtenir une amélioration de ces tarifs.

Les nouveaux modèles de téléphones portables, véritables mini ordinateurs, permettent également de surfer sur le web mais la facture finale, déjà bien alimentée par les appels traditionnels, devenait un véritable gouffre financier pour le voyageur de retour.

Grâce à un texte de loi adopté récemment par l'Union européenne, les utilisateurs de téléphones portables pourront plus facilement éviter les factures excessives lorsqu'ils surfent sur le web et effectuent des téléchargements depuis l'étranger.

Dès ce mois de juillet, les opérateurs européens de téléphonie mobile devront déconnecter automatiquement les abonnés dont la facture atteint 50 euros pour le transfert de données en itinérance (roaming), à moins que les abonnés aient explicitement donné leur accord pour dépasser ce montant.

En outre, le prix maximal qu'un opérateur peut facturer à un autre pour le téléchargement ou l'envoi de données passera de 1,00 euro à 0,80 euro par mégaoctet.

Mis en œuvre au début de l'été, ces plafonds devraient permettre aux vacanciers de ne plus recevoir de factures astronomiques lorsqu'ils surfent sur le web, envoient des courriels ou utilisent d'autres applications internet alors qu'ils se trouvent dans un autre pays de l'Union européenne.

Ces nouvelles limites font suite à l'introduction, en mars dernier, d'un règlement européen permettant aux abonnés d'opter pour un système limitant automatiquement leur volume de téléchargement en itinérance une fois que leur facture atteint un certain montant (50 euros par défaut). Les opérateurs doivent avertir les utilisateurs une fois qu'ils approchent ce plafond, et demander leur autorisation pour relever cette limite.

Autre victoire pour les consommateurs: en juillet, le prix maximal d'un appel effectué depuis l'étranger passera de 43 centimes à 39 centimes la minute. Les utilisateurs bénéficieront également d'un plafond réduit pour les appels reçus à l'étranger: 15 centimes la minute au lieu de 19 centimes.

Les opérateurs ne pourront plus faire payer la réception d'un message vocal en itinérance.

Tous ces prix sont exprimés hors TVA.

Article mis en ligne le 04/07/2010 (lu 2252 - catégorie : Législation) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite