levoyageur

le Gouffre de Padirac - Actualités voyages - Tourisme

Bookmark and Share

Situé dans le département du Lot, le Gouffre de Padirac est classé premier site du patrimoine sousterrain français.


le Gouffre de Padirac

Il est considéré comme l'une des plus grandes curiosités géologiques de France. Cavité naturelle d'un diamètre de 35 mètres et d'une profondeur de 75 mètres, ce puits gigantesque attire chaque année quelques 400.000 visiteurs.
Ouvert d'avril à novembre, il accueille des curieux venant de tous pays. On y descend par 2 ascenseurs ou pour les plus courageux, par un escalier de 455 marches d'inspiration Eiffel.

La visite du gouffre commence par la découverte de galeries accessibles uniquement à pieds. On découvre une roche sculptée et polie par des siècles d'érosion. Quelques centaines de mètres plus loin, l'embarcadère apparaît. Les visiteurs prennent place par petits groupes dans des barques de 11 personnes.

La visite se poursuit au fil de l'eau. La rivière d'habitude profonde de 40 cm se transforme en lac de 4 mètres de profondeur appelé Lac de la Pluie. Apparaît alors une stalactite de près de 60 mètres de hauteur. Suspendue à quelques centimètres de la surface de l'eau, les larmes de pluie coulent le long de la Grande Pendeloque, ne laissant derrière elle que le son des gouttelettes sur l'eau. Après une promenade bercée par le clapotis de l'eau, c'est un spectacle grandiose qui apparaît.

Au Lac de la Pluie la Grande Pendeloque est là, majestueuse et saisissante du haut de ses 60 mètres elle semble comme suspendue à la surface de l'eau y cherchant son reflet divin.
Pour continuer dans les entrailles de la terre, il faut marcher jusqu'au Grand Dôme, véritable cathédrale souterraine de 94 mètres de hauteur où la vie s'est figée comme pour montrer combien la nature est merveilleuse, offrant des fleurs de calcaire ruisselant, des bénitiers d'albâtre, des piles d'assiettes, des drapées, de la dentelle, des stalactites, des stalagmites. En redescendant de la salle du Grand Dôme, le visiteur plonge sur la Grande Colonne, spectaculaire stalactite de 75 mètres de hauteur.


Les phénomènes géologiques expliqués aux enfants.


Entrer dans la magie du Gouffre de Padirac, c'est découvrir simplement le travail et la puissance des éléments au fil des siècles. Un lieu idéal pour une sortie pédagogique en famille ou avec l'école. Le voyage au centre de la terre permet aux enfants de découvrir et de comprendre la formation des phénomènes naturels extraordinaires comme une stalactite géante de 60 mètres de haut… De quoi éblouir petits et grands !


L'étude du cycle de l'eau : le mystère de la pluie.


L'évaporation de la vapeur d'eau contenue dans l'air forme les nuages. Il en existe une multitude classés selon différents critères : longueur, largeur, altitude dans le ciel, couleur… A partir d'une certaine température, ces gouttelettes d'eau gèlent et se transforment en une multitude de petits cristaux de glace.

Inversement, lorsque la température augmente, ces cristaux de glace deviennent des gouttelettes d'eau. Ces précipitations forment la pluie qui tombe sur le sol et s'infiltre dans la terre pour former des rivières souterraines qui s'écouleront par la suite, dans la mer.


Comment se forme une rivière souterraine ? La compréhension du système Karstique.


L'eau de pluie s'infiltre dans la terre. Pour s'écouler jusque dans la mer, elle doit se frayer un chemin.
Au fil des siècles cette eau souterraine use la roche qui finit par se creuser et former des gouffres, des grottes, des cavités.
Les sous-sols de certaines régions sont parfois troués comme un gruyère !


La découverte de différentes espèces animales et végétales.


Le Gouffre de Padirac : gardien de l'équilibre de la biodiversité. Pas moins de dix espèces de chauves-souris dont 3 menacées ont pris leurs quartiers dans le Gouffre de Padirac ! Des chercheurs ont prélevé des échantillons d'eau dans lesquels ils ont pu constater la présence d'une faune aquatique microscopique variée et protégée telle que Bythinella padiraci, espèce listée comme vulnérable dans la liste rouge mondiale des animaux menacés de l'UICN.

Classé, le parc régional des Causses du Quercy, abrite, protège et préserve une faune variée telle que des biches, des cerfs, des sangliers, des écureuils, des rapaces, des oiseaux et des poissons. Un parcours pédagogique pourrait être tracé suivant lequel le randonneur pourrait découvrir les différentes essences présentes sur le site et ainsi comprendre leur utilité ou leurs fonctions pour l'environnement.


Le Gouffre de Padirac en chiffres


Particularités
- Premier site touristique du patrimoine souterrain français.
- Cavité naturelle d'une hauteur de 75 mètres et d'un diamètre de 35 mètres au fond de laquelle coule une rivière à 103 mètres de profondeur.
- Coordonnées GPS : 44°51'26'' Nord / 1°45'03'' Est

Dates clés
- 1ère descente par Edouard Alfred Martel dans le Gouffre de Padirac : 9 juillet 1889
- Date du début des travaux : 1890
- 1er visiteur touriste : 1er novembre 1898
- Date de l'Inauguration Offi cielle en présence du Ministre de l'Instruction Publique : 10 avril 1899

Quelques chiffres
- Distance de parcours : 1500 m à pieds et 500 m en barque
- Nombre de barques : 30
- Longueur de la rivière : 2000 m
- Profondeur de la rivière : de 50 cm à 5 m
- Nombre de km de rivière : 15 km
- Température à l'intérieur de la grotte : 13°C
- Température de l'eau : 12°C
- Taux d'humidité : 98%

Infos pratiques


Tous les chemins mènent au Gouffre de Padirac
- En voiture : autoroute A20, A89
- En avion : aéroport de Toulouse ou Brive-Souillac
- En train : gare de Gramat ou Brive-Souillac

Tarifs :
- Adultes : 9.40 €
- Enfants (4 à 12 ans) : 6.10 €
- Tarifs et restauration pour les groupes sur réservation

Dans les alentours :
- En surface : les jardins suspendus de Marqueyssac, les jardins à la française du Manoir d'Eyrignac, Le Rocher des Aigles à Rocamadour, le Château de Castelnau-Bretenoux.
- Sous nos pieds : L'incontournable Grotte de Lascaux, au coeur du Périgord noir, chef d'oeuvre datant de la préhistoire.
- Temps de la visite : 1h30

Article mis en ligne le 17/04/2011 (lu 8469 - catégorie : Tourisme) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite