levoyageur

Comment voyager avec sa Tiny House en France - Actualités voyages - Tourisme

Bookmark and Share

La caravane sous forme de Tiny House est un concept qui a vu le jour aux États-Unis, son succès a conquis la France un peu plus tard où la Tiny House est devenue tendance dans le domaine du road trip.


Aujourd’hui, de nombreuses personnes optent pour cet équipement alliant à la fois petite maison d’habitation et moyen de transport.

Afin que la Tiny house soit confortable pour voyager il faut bien l’équiper, cependant elle est soumis à des règlementations par rapport à ses dimensions ou son stationnement.

Définition et spécificités d’une Tiny House

Définition d’une Tiny House

Pour s’approprier d’une Tiny House il faut savoir ce que c’est : Tiny House signifie littéralement “petite maison” ou “mini maison”, il s’agit d’une véritable maison d’habitation sauf qu’elle est de petite taille. Compte tenu de ses dimensions, elle peut être déplacée à l’aide d’une remorque.

Initialement la Tiny House a été inventée pour deux personnes, mais lorsque le modèle a gagné en popularité, les constructeurs ont aménagé des configurations pouvant accueillir près de 5 personnes.

La Tiny House doit son succès à son design, elle est beaucoup plus moderne qu’une simple caravane ou un camping-car. La Tiny House est également plus confortable étant donné qu’elle peut être équipée de tous les accessoires indispensables d’une véritable maison.

Le confort d’une Tiny House s’obtient également à l’aide d’une construction plus élaborée, elle présente en effet une excellente performance en isolation que ce soit thermique ou acoustique. Voyager avec une Tiny House est comme un déplacement à bord de sa propre maison.

Les spécificités d’une Tiny House

L’intérieur d’une Tiny House bénéficie d’un agencement bien pensé afin d’avoir tous les équipements nécessaires d’une maison. On y trouve plusieurs compartiments : chambre, toilette, salle de bain, salon et kitchenette.

Pour optimiser de la place, la plupart du mobilier est équipé de portes coulissantes. Dans la salle à manger les tables sont rabattables, le lit va également être escamotable. Pour avoir plusieurs couchages, les constructeurs ont aménagés les chambres en mezzanine.

La Tiny House transporte du mobilier pouvant être installé en extérieur, il est par exemple possible de cuisiner à l’extérieur ou d :'avoir un salon de jardin afin de vous reposer dans votre air de camping.

Par ailleurs la Tiny House est conçue dans le respect des normes environnementales, et en suivant une démarche éco-responsable car elle est construite avec des matériaux durables et légers afin de faciliter les déplacements.

Le bois est privilégié pour l: 'ossature, tandis que les différentes parois sont renforcées avec du liège pour le systèmes d:' isolation.

La Tiny House fonctionne avec de l’énergie verte, c’est-à-dire de l’énergie renouvelable. Les panneaux solaires sont les plus utilisés dans ce cas.

Les règlementations à respecter pour avoir une Tiny House en France

La Tiny House est considérée comme une véritable maison, elle est donc soumise à des règlementations juridiques stipulées dans la loi Alur depuis 2014 concernant l’accès au logement et l’urbanisme rénové.

Dans cette loi, les propriétaires possédant des habitations légères et mobiles peuvent les occuper à titre permanent.

En contrepartie ils doivent respecter les spécificités du terrain où ils s’installent, même sur les stationnements.

Plusieurs cas de figure existent :

Les règlementations en rapport avec la construction

Si votre Tiny House est installée sur un terrain privé pour une durée maximale de 3 mois, vous n’avez pas besoin de la déclarer.

Si vous prévoyez de rester plus de 3 mois, vous avez le choix entre deux procédures afin d’entamer des travaux : si la superficie est inférieure à 20 m², vous devez déclarer préalablement les travaux auprès de la commune ; au-delà de 20 m², vous aurez besoin d’un permis de construire.

Les règlementations en rapport avec l’emplacement

Lorsque vous déplacez votre Tiny House, informez-vous à l’avance concernant les terrains autorisés au stationnement, car vous ne pouvez pas stationner dans les parcs classés ou dans les forêts.

Même si vous trouvez un endroit convenable, il faut respecter le délai de 3 mois. Sachez que ces informations sont disponibles dans le plan local d’urbanisme (ou PLU) de la commune.

Les emplacements envisageables sont le terrain en zone U et le terrain dans une zone à urbaniser.

Le premier type de terrain se situe dans une zone urbaine où il peut déjà y avoir des infrastructures publiques. Vous êtes autorisé à stationner votre Tiny House sur place, même si ces infrastructures sont en cours de construction.

Sur le second type de terrain l’emplacement n’est pas encore viabilisé, cela veut dire qu’il n’est pas raccordé au réseau de la ville que ce soit pour l’eau, pour l’électricité ou pour l’évacuation des eaux usées. Si vous voulez installer votre Tiny House sur un tel terrain, vous devez être bien équipé.

Les dimensions à respecter pour une Tiny House

Outre les règlementations dans le PLU, la Tiny House ne doit pas excéder une certaine dimension afin que le déplacement soit aisé. Sa largeur maximale est de 2,55 mètres, cependant il est possible d’avoir une Tiny House de 3 mètres si vous avez une autorisation de convoi exceptionnel.

La demande est à déposer auprès de la préfecture avant de faire le voyage, sachez qu’elle peut être refusée car un tel convoi peut causer de la gêne au niveau de la circulation.

La longueur ne doit pas dépasser les 12 mètres ; s’il s’agit d’un véhicule tracteur, la longueur maximale est de 18 mètres. La loi n’exige pas de maximum pour la hauteur, cependant l’aménagement des routes n’autorise pas le passage d’un véhicule mesurant plus de 4,3 mètres.

Les autorisations nécessaires pour voyager avec une Tiny House en France

Le permis de conduire

Pour savoir quel type de permis est indispensable pour voyager avec une Tiny House, vous devez vous référer au poids du véhicule d’après le code de la route. Pour une mini-maison tractée par un véhicule de taille moyenne, un permis B peut être suffisant.

Si vous déplacez votre Tiny House avec une remorque, un permis BE est nécessaire. Les poids lourds équipés d’une remorque nécessitent également un autre permis de conduire tel que le C1E.

Une immatriculation à la préfecture est indispensable si le poids de votre mini-maison est supérieur à 500 kilogrammes.

Les différents types d’assurances

Voyager avec une Tiny House nécessite la possession de deux types d’assurances : la première va assurer le véhicule alors que la seconde va prendre en charge l’habitation. Notons que cette dernière est classée parmi les usages sédentaires.

Article mis en ligne le 07/04/2023 (lu 619 - catégorie : Tourisme) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite