levoyageur

Voyager sur les routes du Tour - Actualités voyages - Tourisme

Bookmark and Share

Il n'est pas toujours facile de trouver le lieu de vacances idéal. Entre endroits devenus trop touristiques, trop chers ou trop éloignés, il y a de nombreux lieux qui paraissent parfois parfaits mais qui ne sont pas sans défauts qui peuvent parfois décourager les moins téméraires d'entre nous.


Voyager sur les routes du Tour

Alors pour passer quelques semaines de vacances plus originales, de nombreuses personnes choisissent l'itinérance. On peut par exemple parcourir les côtes du Sud de l'Europe avec un van, pour pouvoir plus facilement éviter la foule des plages de la Côte d'Azur et se trouver son petit coin de paradis en Croatie. D'autres vont vouloir faire un tour en vélo sur les belles routes italiennes, autrichiennes, suisses et allemandes, encore dans le but de casser la routine de passer quinze jours au même endroit.

Alors pour vraiment être original, pourquoi ne pas planifier votre voyage en fonction du parcours du Tour de France 2019 ? Ceci vous permettra à la fois d'assister régulièrement aux exploits et aux affrontements entre les grands favoris au Maillot Jaune, mais aussi de vous rendre dans de nombreux lieux auxquels vous n'aurez pas pensé aller. Car le parcours du Tour est pensé chaque année par des spécialistes pour qu'ils traversent de nombreuses villes et régions emblématiques de France, afin d'en envoyer plein les yeux aux téléspectateurs quand les étapes en elles-mêmes sont parfois terriblement ennuyeuses.


Un départ à l'étranger


Ainsi, cette année, vous pourrez commencer votre périple en Belgique, à Bruxelles plus précisément, puisque c'est de là que partira le Tour cette année, pour rendre hommage à Eddy Merckx, plus grand porteur du Maillot Jaune, alors que la Grande Boucle célèbre cette année les cent ans de cette tenue mythique.

Prenez votre temps dans les rues de la capitale de l'Europe pour en visiter ses nombreux lieux mythiques, de la place centrale à l'Atomium en passant par le musée Hergé. Vous pouvez aussi faire un arrêt par le Manneken-Pis, mais préparez-vous à être déçu par la taille de celui-ci.


Des villes souvent négligées


C'est ensuite dans l'Est de la France que passera le peloton, avec des arrêts à Reims, Nancy, Mulhouse ou encore Belfort. L'occasion est donc belle de découvrir ces cités, loin d'être les plus touristiques, et pourtant riches d'un point de vue historique, architectural et culturel. Loin des sentiers battus des plages du Sud, vous pourrez là vraiment goûter aux traditions de l'Alsace et de la Lorraine ainsi qu'à leur gastronomie spécifique.

A partir de là, le Tour trace une diagonale presque droite jusqu'aux Pyrénées. Sur le chemin, vous pourrez visiter d'autres villes moins réputées que Paris ou Nice, mais qui valent pourtant le détour, comme Chalon-sur-Saône ou Saint-Étienne, capitale internationale du design. Vous pourrez retrouver ensuite des villes du Sud plus connues, comme Albi ou Toulouse, pour une découverte d'une France bien différente de l'Est ou du Centre.


La montagne plutôt que la mer


Après tant de cités, il sera temps de se ressourcer dans les montagnes pour de nombreuses et formidables randonnées. A partir des villes-étapes de Bagnères-de-Bigorre ou de Foix, l'accès aux montagnes est tout proche, et les lacs, les sommets, les fleurs et les animaux des Pyrénées ne seront plus qu'à quelques heures de marche de vous, dans une Nature parfaite sous le Soleil estival. Bien entendu, n'hésitez pas à regarder le final des étapes qui se dérouleront ici, car elles pourraient bien être les plus décisives pour désigner le vainqueur final.

Ensuite, après de nouveaux arrêts pour visiter les arènes de Nîmes ou le Pont-du-Gard, où passeront également les coureurs du Tour, c'est dans les Alpes que se dérouleront les dernières étapes pour la troisième semaine de course, et donc votre troisième semaine de vacances. Ici, ce sont les stations de Val Thorens ou de Tignes qui sont au programme et, s'il sera impossible d'y skier, il reste toujours de nombreuses activités à faire, et les prix sont plus abordables qu'en hiver. Ce sont aussi des endroits idéaux pour se mettre au camping.

Et si le coeur vous en dit, vous pourrez également, comme les derniers survivants du Tour, finir votre périple à Paris pour la traditionnelle dernière étape et remise des trophées. Si vous êtes en manque d'idées mais pas de motivation quant à votre route des vacances, s'inspirer de celle du Tour pourrait être un bon moyen de vous offrir un road-trip innovant et fascinant. Et si vous n'êtes pas un fan de vélo ou de la caravane, vous pouvez toujours suivre le parcours une semaine après le passage de la course, pour plus de tranquillité.

Article mis en ligne le 17/05/2019 (lu 315 - catégorie : Tourisme) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite