levoyageur

Saison culturelle de la Turquie en France - Actualités voyages - Evènements

Bookmark and Share

Après avoir accueilli la France en 2006 pour une manifestation de même nature, la Turquie est à son tour invitée en France.


Saison culturelle de la Turquie en France

Cette manifestation se déroulera du 1er juillet 2009 au 31 mars 2010 et, à cette occasion, Plus de 400 événements culturels, économiques et sociaux permettront de découvrir l'effervescence, la jeunesse et la modernité de ce pays, trop méconnu en France et souvent réduit à de faux clichés.

Cet événement a pour but de renforcer les échanges entre les deux pays et permettra de faire connaître la Turquie d'aujourd'hui : dynamique, ouverte et innovante. Encourager les coopérations entre les institutions culturelles et artistiques et les organisations non gouvernementales turques et françaises fait également partie des objectifs de cette Saison. Avec sa population parmi les plus jeunes et dynamiques du monde, la Turquie se définit non seulement avec sa richesse patrimoniale et historique mais aussi avec son dynamisme créatif, son évolution sociale et sa structure à multiples facettes.


Programmation


De nombreux événements seront organisés dans les grandes villes comme Paris, Lille, Marseille, Lyon, Strasbourg et Bordeaux mais également sur l'ensemble du territoire français. Autour de cette programmation artistique, la Saison de la Turquie en France propose un volet économique très développé avec de nombreuses manifestations impliquant des entreprises des deux pays.

A Paris un grand concert de musique et de danse gratuit, Mercan Dede, célèbre DJ soufi, et les derviches tourneurs, suivis par la troupe d'une centaine de danseurs du Feu d'Anatolie, se déroulera à la place de Trocadéro le 4 juillet, à partir de 21h. La scène accueillera la centaine de danseurs du Feu d'Anatolie, spectacle mosaïque évoquant l'immense richesse de l'héritage anatolien.

De nombreuses autres manifestations ou expositions auront lieu dans différents endroits de la capitale, Le Chatelet, Le Louvre, etc...

A Lille, le temps d'un week-end (3-5 juillet), les richesses de la ville d'Istanbul seront mises en avant : la musique et les spectacles vivants turques, la littérature, les penchants de la société turque pour la mode et le design, la cuisine exotique, les médias ... seront au programme des Maisons Folies et de la Gare Saint-Sauveur.

A Marseille un hommage sera rendu en souvenir de la traversée de la Méditerranée par les Phocéens qui ont accosté leurs navires à l'embouche du Rhône et ont fondé la ville, il y a 2600 ans. Ainsi, le Centre Culturel Français d'Izmir en partenariat avec l'Association Méditerranéenne France-Turquie et la mairie de Marseille ont décidé de reconstituer cet événement dans des conditions de l'époque authentiques. Un vaisseau « antique » partira d'Izmir, en Turquie, pour rejoindre les rives de Marseille grâce à deux rangs de rameurs qui feront avancer le navire. Ne manquez pas le spectacle au mois d'août !

A Nantes, le 14 juillet, la Turquie sera l'invitée de la ville avec une programmation musicale qui réunira des artistes de la jeune scène musicale turque : Mercan Dede, le DJ soufi, et DJ Yakuza, pionnier de la scène ethno-électronique d'Istanbul.

Littérature


La Saison de la Turquie sera l'occasion d'accueillir de nombreux auteurs, toutes générations et tous genres littéraires confondus : signatures illustres au plan international, dont le Prix Nobel Orhan Pamuk, tout autant que la génération émergente d'écrivains, dont les premières traductions paraissent… Il s'agira de faire connaître en France, l'étonnante richesse d'une pensée résolument ancrée dans la modernité.

Et après...


La Saison de la Turquie en France se poursuivra bien au-delà de mars 2010 grâce aux nombreuses collaborations artistiques franco-turques qui seront programmées à Istanbul, capitale européenne de la culture en 2010 et à Marseille, capitale européenne de la culture en 2013.

Article mis en ligne le 03/07/2009 (lu 2192 - catégorie : Evènements) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite