levoyageur

Palais des Beaux-Arts de Lille - Actualités voyages - Présentations

Bookmark and Share

Le Palais des Beaux-Arts constitue l'un premiers musées français après le Louvre, grâce à ses collections de tout premier ordre.


Palais des Beaux-Arts de Lille

Le musée


Le musée abrite dans un somptueux bâtiment de la fin du XIXe siècle, entièrement rénové entre 1991 et 1997, de prestigieuses collections de peintures, sculptures, dessins, céramiques et plans-relief. Sa surface est de 22 000 m².




Les Collections


Au premier étage du musée, une dizaine de salles regroupent plus de 650 oeuvres peintes, organisées par écoles : école flamande, hollandaise, espagnole, italienne, française, … les collections mondialement renommées du Palais des Beaux-Arts retracent un panorama complet de l'art européen du XVIe au XXe siècle avec deux points forts : la collection de peintures flamandes (Rubens et ses élèves) et la collection de peintures françaises du XIXe (David, Delacroix, Géricault, Corot, Courbet…).

Le musée de Lille, c'est aussi un Cabinet de dessins riche de 6500 feuilles, dont 30 dessins de Raphaël et 200 à 300 dessins italiens du XVIe siècle, pour lesquels les spécialistes et les historiens d'art du monde entier se déplacent.


Informations :


Horaires : lundi de 14h à 18h – mercredi à dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Fermé le lundi matin et le mardi. Tarifs : 3,80€ à 5,50€ Accès : Depuis la Gare Lille Flandres, métro ligne 1 (jaune) direction CHRB Calmette – arrêt République Beaux Arts (4min) ou à pied (10 min). En plein centre ville.
Site : Palais des Beaux Arts de Lille


Expositions temporaires


Portraits de la pensée - 11 mars au 14 juin 2011


La figure du philosophe au siècle d'or, Madrid, Naples, Utrecht. Comment rendre visible l'acte de penser ? L'exposition aborde, à partir de cette question, la peinture des plus grands maîtres du XVIIe siècle espagnol, napolitain et hollandais : Diego Vélasquez, Luca Giordano, Jusepe de Ribera, Dirck van Baburen, Jan Lievens… 45 chefs-d'oeuvre sur le thème de la figure imaginaire du philosophe au siècle d'or, autour de l'installation de Bill Viola sur Saint Jean de la Croix.


Boilly, 1761 - 1845 - 04 novembre 2011 au 06 février 2012


Première rétrospective internationale de l'oeuvre de Louis-Léopold Boilly, organisée à l'occasion du 250ème anniversaire de sa naissance (1761-1845), cette exposition présentera une centaine d'oeuvres en provenance des musées de la région, des principaux musées parisiens et des musées américains, anglais et russes.

Natif du nord de la France, cet artiste figure parmi les plus originaux des XVIIIe et XIXe siècles français : son génie du portrait, son travail de caricaturiste, son art du trompe l'oeil, son talent de chroniqueur de la vie citadine de l'Ancien Régime à la chute de l'Empire seront réexaminés, démontrant l'envergure, la puissance et la modernité de sa production.

Article mis en ligne le 22/04/2011 (lu 1459 - catégorie : Présentations) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite