levoyageur

Les visas pour préparer votre road-trip en Amérique du Nord - Actualités voyages - Conseils

Bookmark and Share

Envie de partir à la découverte des grands espaces américains? Grâce à ses espaces immenses et l'incroyable diversité de ses paysages, l'Amérique du Nord est depuis longtemps la source de beaucoup de fantasmes de voyageurs.


Les visas pour préparer votre road-trip en Amérique du Nord

L'espace entre ses villes et l'étendue de ses sites naturels ont fait de la voiture le moyen de déplacement de prédilection pour ceux qui veulent vivre l'expérience américaine de la manière la plus authentique. Chaque ville, même les plus petites, disposent de motels près à accueillir les visiteurs de passage. Cette grande liberté apparente en ferait presqu'oublier que des règles strictes régulent les déplacements aux États-Unis et au Canada, et qu'un road-trip, ça se prépare!


Visiter les États-Unis


Les voyageurs souhaitant se rendre aux États-Unis devront entreprendre des formalités avant de partir. Celles-ci sont différentes ainsi que plus ou moins longues en fonction de votre pays d'origine. Les citoyens canadiens bénéficient d'un traitement de faveur puisque ceux-ci n'ont besoin d'aucune demande de visa afin d'entrer sur le territoire américain. Ceux-ci peuvent voyager à travers le pays pour une période allant jusqu'à six mois à compter du jour de leur entrée sur le territoire. La tâche peut s'avérer plus compliqué pour les citoyens canadiens ayant un casier judiciaire. Il vous sera possible de faire une demande de pardon national afin de purger votre casier judiciaire et de voyager en toute tranquilité aux États-Unis.


Pour les visiteurs provenant de France, d'Europe ainsi que d'Australie, Nouvelle-Zélande et Singapour, la demande de visa touristique requiert de passer par la plateforme ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Après avoir rempli un formulaire obligatoire en ligne au moins 72 heures avant votre départ, une autorisation vous sera délivrée si vous remplissez toutes les conditions imposées par le gouvernement américain. Vous devrez garder cette autorisation avec vous jusqu'à votre arrivé à la frontière américaine.


Le formulaire vous oblige à mentionner, en plus des informations habituelles (nom, prénom, numéro de passeport, etc), votre lieu de résidence pendant votre séjour, ce qui peut être problématique si vous dormez dans une ville différente chaque soir. Dans ce cas-là, nous vous recommandons de mettre votre lieu de résidence dans votre ville d'arrivée ou dans la ville dans laquelle vous comptez rester le plus longtemps. Sachez qu'une demande d'autorisation par ESTA vous coutera 14 dollars américains. Après délivrance, cette autorisation sera valable pour une durée de 2 ans ou jusqu'à expiration du passeport. Cependant, cette autorisation ne vous autorise à rester sur le territoire que pour une durée maximale de 3 mois à la fois.


Cette période de 90 jours n'a pas prolongeable sur place et n'est pas remise à zéro si vous passez par le Canada ou le Mexique entre temps. Dans le cas des voyageurs français, il vous faudra revenir en France. Il ne sera pas forcément obligatoire de soumettre une demande d'autorisation via la plateforme ESTA puisque celle-ci est valide pendant 2 ans, mais il vous faudra remettre à jour votre lieu de destination et les dates d'arrivée et de départ de votre second séjour sur le sol américain avant de repartir.


Explorer le Canada


Les conditions pour l'obtention du visa touristique aux Canada sont légèrement différentes de celles des États-Unis. Dans le cas des citoyens français, aucune demande ne sera exigée avant votre arrivée sur le sol canadien. Seulement un document à remplir dans l'avion et à remettre à l'agent des services frontaliers sera nécessaire. La durée du visa touristique au Canada peut s'étendre jusqu'à 6 mois. Ce visa vous donne la possibilité de vous déplacer librement dans toutes les provinces du pays.


Cependant, si la durée de votre séjour dépasse 2 ou 3 mois, l'agent des services frontaliers pourra décider de vous faire passer par le service des douanes où un douanier vous interrogera sur les raisons de la longue durée de votre séjour. Certains documents risquent de vous être demandés afin de justifier votre bonne foi : preuve d'achat de votre vol retour, relevé bancaire prouvant que vous avez les ressources financières pour subvenir à vos besoins pendant votre séjour, et parfois même assurance médicale.


Si vous prévoyez de rester sur le sol canadien pour une durée excédant 3 mois, il est recommandé de prévoir ces documents. A défaut, le douanier risque de procéder à une fouille de vos valises et voire, s'il estime vos projets peu clairs, peu convaincants ou que vous n'avez pas les fonds suffisants, de vous refuser l'attribution du visa pour la durée souhaitée. Il est possible de prolonger votre visa touristique sur place (par internet ou courrier) moyennant un montant de 100 dollars canadiens. La demande doit être effectuée au moins 30 jours avant l'expiration de votre visa touristique afin de permettre le délai de traitement.


Maintenant que vous savez l'essentiel de qu'il y a à savoir, vous pouvez commencer la préparation de vos projets de voyages avec tranquillité. Si vous souhaitez encore plus de détails sur les formalités de visa, nous vous recommandons de visiter les sites officiels de services d'immigration canadiens et américains : Citoyenneté et Immigration Canada et l'Ambassade des États-Unis d'Amérique.

Article mis en ligne le 29/06/2014 (lu 5045 - catégorie : Conseils) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite