levoyageur

Le transport international - Actualités voyages - Transports

Bookmark and Share

Trafic 2006 : le transport international moteur de la croissance


Trafic 2006 : le transport international moteur de la croissance

19 mars 2007

Les statistiques de trafic des passagers aériens de la direction générale de l'aviation civile (DGAC) sont collectées conformément aux principes de l'organisation de l'aviation civile internationale (OACI). Elles prennent en compte les passagers dits locaux sur un aéroport : passagers effectuant leur embarquement ou débarquement sur cet aéroport ou y effectuant une correspondance. 


 118 millions de passagers transportés
En 2006, le trafic aérien français a connu une progression de + 5,6% du nombre de passagers transportés, soit une hausse de près de 6,3 millions de passagers. Le seuil des 100 millions de passagers est ainsi franchi pour la 3ème année consécutive


 Le trafic international continue sa progression
Sur les liaisons internationales au départ de la métropole, le trafic  augmente de 7,1% en 2006. Cette hausse correspond à plus de 5,8 millions de passagers supplémentaires. Trois faisceaux enregistrent une croissance supérieure à 8,5% : Moyen-Orient, Extrême-Orient (hors Japon) et Union Européenne.
Entre 2000 et 2006, le trafic aérien international a enregistré 20,8 millions de passagers supplémentaires. La croissance du trafic à destination des pays européens représente 65% de cette augmentation. 


 Le trafic vers l'Union Européenne soutenu par les bons résultats des compagnies à « bas-coûts »
La croissance du trafic vers l'Union Européenne est notablement plus forte qu'en 2005 (+9,4% contre +6,4%). Sur ces liaisons, le trafic des compagnies à « bas coûts » a progressé de 31%. Il représente ainsi 28,8% du trafic européen contre 24% en 2005. 


 Le trafic intérieur se stabilise
Le trafic entre Paris et les régions augmente de 1,5%. Cependant ce faisceau reste globalement en retrait par rapport à son niveau de 2000 (- 1, 3 millions de passagers). L'impact du TGV Méditerranée, mis en service en 2001, est donc toujours sensible. Les lignes transversales ont quant à elles continué sur le même rythme le rattrapage entamé l'an dernier (+4,7%). 


 Le trafic vers les DOM en recul
Le trafic vers les DOM régresse pour la deuxième année consécutive (-3,4%). Destination la plus touchée par ce recul, la Réunion subit, en 2006, une baisse de près de 17% de son trafic en raison notamment de l'épidémie de chikungunya. 


 Le trafic des compagnies opérant en métropole toujours dominé par Air France
Avec un trafic en progression de 4,3% le groupe Air France maintient son premier rang et dépasse les 50,7 millions de passagers. Air Europa (+76,3%), Air Méditerranée (+49,7%), Aigle Azur (+34,6%) connaissent les plus forts taux de progression tandis qu'Easy Jet (+18,4%) et Ryanair (+22,6%) confortent leur 2ème et 3ème place. 


 Le trafic des aéroports français maintient sa croissance
Pour les aéroports métropolitains, le bilan de l'année 2006 est positif avec une hausse de 5,1% du nombre de passagers. Les aéroports parisiens, qui représentent 60% des trafic des aéroports en métropole, contribuent à plus de la moitié de cet accroissement.


Source : DGAC
Actualité : Communiqué de presse

Article mis en ligne le 27/03/2007 (lu 3444 - catégorie : Transports) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite