levoyageur

Le Jardin d'Acclimatation - Actualités voyages - Evènements

Bookmark and Share

Depuis plusieurs années, le Jardin d'Acclimatation s'ouvre, durant quatre semaines, au moment des vacances de Pâques, à des cultures diverses et leur offre ses allées pour s'y exprimer.


Le Jardin d'Acclimatation

La Normandie a été la première région à s'installer ainsi au Jardin. Des pays étrangers, la Corée, le Japon, le Maroc, l'Inde, la Chine, les Etats-Unis, l'année dernière, la Russie, ont été ses hôtes. Plus de 300 000 visiteurs ont apprécié à chaque édition de parcourir les stands, les animations et les spectacles proposés.

En 2011, à l'initiative de l'écrivain Daniel Maximin, commissaire de « 2011, année des Outre-mer », ce sont douze départements et territoires ultramarins que le Jardin d'Acclimatation accueillera, du 9 avril au 8 mai regroupés sous la bannière d'« Un Jardin en Outre-mer ».

Le monde ultramarin en une promenade


Une quarantaine d'exposants et d'artisans autour des thèmes de la biodiversité, des technologies, du développement durable, du tourisme et de la gastronomie seront présents durant quatre semaines dans la grande allée du Jardin d'Acclimatation avec pour ambition de présenter simplement et agréablement la réalité et la modernité de la France des Outremer.

Des hectares d'Art et d'Artisanat


Réparties sur les 18 hectares du parc, des oeuvres d'art contemporain ou d'artisanat traditionnel sont présentées au public, notamment une exposition de photos de David Damoison « La Diversité des Outre-mer » réalisée spécialement pour cette manifestation et accrochée aux cimaises du Musée des Enfants près de l'entrée principale.

Venu de Saint-Pierre-et-Miquelon, un véritable Doris, ce bateau en bois de plus de 6 mètres de long utilisé pour aller pêcher la morue sur les Grands Bancs de Terre-Neuve jusqu'au début du XXème siècle.
Une collection de Chimin Palinkou ces paniers amérindiens, des oeuvres d'art du peintre contemporain martiniquais Miguel Marajo.
La création d'une toile géante de peinture tembé, un art noir-marron de Guyane, par l'artiste Sawanie Dinas, l'installation d'un chouval bwa, manège musical traditionnel de Martinique... feront également l'attrait de ces trente jours.

Des animations en plein air


Que ce soit en visitant une exposition-atelier organisée par « Cité-Mômes », une association polynésienne qui fait découvrir aux plus jeunes flore et culture à travers des démonstrations ou en suivant un jeu de piste avec la « Compagnie de la Feuille d'Or » de Nouvelle-Calédonie, de nombreuses animations auront lieu tous les jours dans les allées du Jardin d'Acclimatation, singulièrement un défilé des Outre-mer chaque jour en début d'après-midi avec par exemple les Gran Bwabwa, des marionnettes géantes de Guadeloupe.

Une scène dédiée aux contes


Pour les plus petits ou pour tous ceux qui aiment entendre des histoires incroyables.

Des Ateliers pour les enfants


Les enfants de 3 à 12 ans pourront s'inscrire à des ateliers pédagogiques pour découvrir la culture ultramarine avec plus d'une trentaine de thèmes.

Envolez-vous pour l'Outre-mer


En déposant un bulletin de participation dans une urne se trouvant à la boutique de souvenirs située à l'entrée principale du Jardin d'Acclimatation, un jeu-concours permettra aux gagnants de s'envoler vers la Guadeloupe, La Réunion ou Tahiti : sept voyages de rêve à gagner.

Article mis en ligne le 03/04/2011 (lu 2221 - catégorie : Evènements) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite