levoyageur

Le château du Haut-Koenigsbourg - Actualités voyages - Tourisme

Bookmark and Share

Visible de loin, le château du Haut-Koenigsbourg est une masse imposante de grès rose surplombant, à près de 800 mètres d'altitude, la plaine d'Alsace et la route des vins qui serpente à ses pieds.


Le château du Haut-Koenigsbourg

La première impression est un choc. Par temps clair, le regard porte bien au-delà de la Forêt-Noire, jusqu'aux Alpes suisses.

Et lorsque le visiteur franchit la haute porte, il est plongé dans le Moyen Âge. Tout y est ! Tours et bastions, chemins de ronde, herse et mâchicoulis... le tout en parfait état.

Avec un peu de chance, on croisera un personnage en costume d'époque, entraînant dans son sillage une cohorte de gamins fascinés. L'illusion est complète. Le charme opère.

Il faut sans doute s'y abandonner, le temps d'une visite, qui est à la fois une expérience historique, une occasion de découverte et d'enrichissement, mais avant tout, un plaisir pour tous les âges. Du randonneur à l'érudit, en passant par l'architecte et le cinéphile, chacun y trouvera son miel. Et rien n'est plus stimulant pour l'équipe d'accueil, que de voir chaque jour des parents, venus eux-mêmes il y a bien longtemps, conduire aujourd'hui leurs enfants à l'assaut de l'indémodable forteresse de montagne.

Voici près de neuf cents ans que sa silhouette singulière marque le paysage alsacien. Édifié au XIIe siècle, le château du Haut-Koenigsbourg a été le témoin de conflits européens et de rivalités entre seigneurs, rois et empereur. Il a appartenu successivement aux trois grandes dynasties impériales germaniques, les Hohenstaufen, les Habsbourg et les Hohenzollern, mais aussi parfois à des individus de sac et de corde.

Réduite à l'état de ruine pendant plus de deux siècles, la forteresse a finalement été entièrement restaurée au début du XXe siècle, par la volonté d'un seul homme : l'empereur allemand Guillaume II. Huit années de travaux ont permis de lui restituer sa superbe.

Témoin d'un passé tumultueux, le monument compte aujourd'hui parmi les symboles d'une Europe unie et pacifiée. Étonnant destin qui se poursuit, puisque 500.000 visiteurs, dont plus de 40 % de visiteurs étrangers, viennent le découvrir chaque année.

Mais qu'y trouvent-ils au juste ? La fameuse atmosphère du Moyen Âge, le dépaysement, le rêve, sans doute ! Mais aussi, la conscience d'une continuité, peut-être d'une appartenance, la perception diffuse de l'origine, des racines. Bref, le sentiment de l'histoire que seul peut communiquer le patrimoine et particulièrement les monuments, dès lors qu'ils sont rendus accessibles et intelligibles à tous. Enfin, la satisfaction de comprendre, naturellement, comment vivaient ces étranges personnages qui nous ont précédés.

Le château du Haut-Koenigsbourg est un grand et beau monument, et, il est bien plus encore…

wwww.haut-koenigsbourg.fr

Article mis en ligne le 05/04/2011 (lu 1330 - catégorie : Tourisme) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite