levoyageur

Des essais de vol dans un ciel perturbé. - Actualités voyages - Transports

Bookmark and Share

Pour tenter de trouver une solution et voir si une reprise des vols est possible, plusieurs compagnies aériennes vont réaliser des vols d'essai.


Des essais de vol dans un ciel perturbé.

KLM exploitera neuf vols d'essai ce dimanche 18 avril.

Cette décision fait suite à un vol d'essai réalisé avec succès dans l'espace aérien néerlandais, samedi soir.

KLM va donc exploiter un total de 10 vols d'essai. La visite technique effectuée après le vol d'hier a révélé qu'aucun problème n'avait été rencontré et que la qualité de l'atmosphère était en ordre. Sur la base de ces informations, les autorités néerlandaises du transport aérien, Inspectie Verkeer en Waterstaat (IVW), ont donné la permission d'exploiter des vols d'essai le dimanche 18 avril.

KLM espère reprendre ses activités le plus rapidement possible, afin que les passagers puissent être emmenés à leur destination. Naturellement, la sécurité demeure la priorité absolue.

Le premier vol a quitté Düsseldorf, en Allemagne, à environ 06H30 heures ce dimanche matin. L'avion n'avait pas de passagers à bord, mais il a été doté d'un équipage de 20 personnes. L'équipage à bord tentera de ramener les sept avions échoués à Düsseldorf avec retour à Schiphol, un par un. Ces vols seront opérés au cours de la journée du dimanche.

«Ce sont des vols d'essai", a souligné le président-directeur général de KLM Peter Hartman. "Cela ne signifie pas que le trafic aérien a repris normalement. Cette question sera décidée par les autorités néerlandaises de transport aérien IVW, en consultation avec les autorités européennes."

Si tous les vols sont opérés sans accroc, KLM espère recevoir l'autorisation de reprendre une partie de ses activités aussi rapidement que possible pour amener les passagers à leur destination. KLM se joindra à Lufthansa, qui exploitait 10 vols d'essai en Allemagne hier.

KLM s'attend à publier des mises à jour au plus tard aujourd'hui.

Dans le même temps Air France devrait également réaliser un vol d'essai à partir de 14H. Bien entendu, ce vol sera effectué sans aucun passager et avec un équipage de volontaires.

D'autres solutions sont également à l'étude, notamment pour écouler une partie du traffic passager et désengorger les aéroports, avec une ouverture possible d'aéroports militaires dans les régions où cela est possible.

Article mis en ligne le 18/04/2010 (lu 1140 - catégorie : Transports) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite