levoyageur

Comment être un touriste agréable - Actualités voyages - Tourisme

Bookmark and Share

Le fait de voyager ne donne pas tous les droits et chaque voyageur se doit d'avoir un comportement irréprochable. Chaque pays et chaque habitant a le droit au respect et l'étranger qui foule son sol a des obligations.


Chaque année les journaux sortent leur palmarès des pires touristes du monde et tout le monde y va de son anecdote. Nationalités épinglées, comportements dénoncés, chaque expert ou professionnel de l'hôtellerie ou de la restauration se montre volontaire dès qu'il s'agit de pointer du doigt les travers des touristes qui remplissent leur porte-monnaie.

Dans le collimateur des comportements indésirables, entrent en tête les radins, impolis et les jamais contents. La saleté, l'ivrognerie et la violence sont les pendants d'un certain idéal de vacances, surtout à l'étranger, ou sous le prétexte qu'on est loin de chez soi, on peut faire tout et n'importe quoi. Pour nuancer, on dira que c'est souvent un comportement imputable à la jeunesse bien que la saleté et le non respect de l'environnement soit partagé par tous.

Dans le collimateur des attitudes peu recommandables à l'étranger, tout ce qui est illégal ou ce qui frise la criminalité. Donc les drogues, les attitudes sexuelles à risque ou tout ce qui est de près ou de loin en rapport avec la pédophilie, prostitution, les trafics humains en tout genre ou les narcotrafiquants sont à bannir des comportements des touristes mal intentionnés. Malheureusement cette tendance n'est pas qu'une donnée de rubriques de faits divers ou un récit digne d'un Oscar, ce sont des faits et des comportements que l'on retrouve dans une tranche certes maigre de touristes mais qui existe et que l'on doit dénoncer et combattre quand on est un bon touriste.

Un bon touriste respecte les habitants et la nature du pays qu'il visite. Il apprend à ses enfants que dans tel pays, il y a des animaux et des plantes nouvelles mais qu'il faut les laisser où ils vivent parce que c'est leur habitat naturel. Dans le même mouvement, petits et grands ramassent leurs déchets et détritus et les fumeurs ne jettent pas leur mégot dans la nature.

Le camping sauvage est ainsi généralement interdit partout, sauf précision. Les véhicules mal stationnés sont non seulement passibles d'amendes mais aussi potentiellement destructeurs de l'environnement.

Que ce soit lors d'un voyage dernière minute dans un ressort ultra moderne ou dans un hôtel à Québec, une pension perdue dans le désert australien, les mêmes positions sont appréciées et louées. Personne ne sera chaleureux envers les visiteurs grossiers, sales et irrespectueux.

Ainsi, un bon touriste est un touriste qui respecte les coutumes du pays qui l'accueille pour une quinzaine ou plus, de la religion à l'Histoire en passant par le fameux dilemme du pourboire pour les français et autres européens. Pourtant c'est un conseil rebattu dans tous les guides mais donner la pièce est parfois difficile…

Dans le top 5 des comportements on retrouve, dans le désordre :
- la politesse
- la propreté
- la maitrise de la langue ou d'une langue internationale couramment parlée dans le pays
- la générosité
- le calme

La qualité d'accueil de telle nationalité est toujours vantée ou on souligne combien telle autre est généreuse. Mais, le tourisme c'est avant tout un échange, propice à la découverte de l'autre, à l'épanouissement des uns et des autres dans le but de partager des savoirs et des façons de vivre. Aussi, aller vers l'autres avec politesse et respect est l'attitude à privilégier tant chez l'hôte que chez le visiteur.

Ces recommandations de base peuvent passer pour des poncifs entendus mais parfois, et surtout aujourd'hui où l'on voyage vite et loin on oublie combien les susceptibilités sont différentes et ce, même dans les centres de vacances, parce que les employés sont avant tout les habitants d'un pays, et les propriétaires de traditions.

Article envoyé par Lisa Tremblay

Article mis en ligne le 19/03/2010 (lu 3951 - catégorie : Tourisme) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite