levoyageur

Bienvenue en Indonésie - Actualités voyages - Tourisme

Bookmark and Share

S'étirant sur plus de 5.000 Km, de la pointe nord de Sumatra à l'extrême est de l'Irian Jaya, l'Indonésie est le plus grand archipel du monde. Partons à la découverte du nord de Sumatra.


Medan


Les visiteurs arrivant de Singapour ou Penang seront surpris par cette ville industrielle, la quatrième d'Indonésie.

De Medan à 4 heures de route, se trouvent les montagnes des Bataks et des Karos, le lac Toba et les forêts vierges du parc national de Gunung Leuser.

Le musée de Bukit Kubu présente des reconstitutions de maisons traditionnelles bataks et de nombreux objets d'artisanat. Le zoo de Margasatwa est intéressant. Sa visite peut être suivie par celle de la ferme aux crocodiles située à Pam Sunggal, à 20 mn de route en dehors des heures de pointe.

Bohorok Orang-outan Réhabilitation Station


Ce centre de réadaptation pour orangs-outans est à 2 heures de Medan. Il a été implanté dans la jungle, à 40 mn de marche, le long d'un chemin qui part de Bukit Lawang. Capturés lorsqu'ils étaient très jeunes, la plupart ont du mal à survivre en liberté. L'équipe du centre de réhabilitation leur apprend à retrouver leur milieu naturel, avant de les relâcher dans les régions les plus éloignées du parc national de Gunung Leuser.

Brastagi et les Karo Bataks


Située dans les collines, la ville de Brastagi est un excellent point de départ pour aller à la dècouverte des villages des Karo Bataks, escalader les volcans ou faire du trekking dans le parc national de Gunung Leuser. Beaucoup de Karo Bataks vivent dans de très vastes maisons, construites sur d'énormes pilotis et abritant au moins huit families. La plupart des villageois portent encore des vêtements traditionnels: turbans noirs pour les hommes, grandes coiffes à pompons et immenses boucles d'oreille en argent pour les femmes. Les guides locaux peuvent se charger d'organiser un séjour d'une nuit dans une maison karo batak. C'est une expérience inoubliable, malgré le manque de confort!

Les environs de Brastagi


Lingga compte une trentaine de maisons de clans, très décorées. Les femmes du village n'aiment pas être photographiées. Barusjahe est un village semblable à Lingga, mais il est moins visité et plus accueillant. Demandez à voir le geriten, où les ossements des nobles karos sont conservés. Continuez à pied pendant 20 mn vers Sukajulu : le panorama est splendide.

En revanche, le village n'offre pas grand intérêt, en dehors de l'unique longue maison qui a été conservée. Cingkes, à 40 mn en voiture, possède environ 20 maisons de clans et une maison aux esprits.

Le lac Toba et Toba Batak


Le lac Toba et l'Île de Samosir se trouvent à environ 4 heures de route de Medan et de Brastagi. C'est le pays des Bataks. Comme les Torajas de Sulawesi et les Minangkabaus de l'ouest de Sumatra, les Bataks sont des proto-Malais descendants des premiers colons de l'archipel indonésien.

Le lac Toba est le plus grand lac du Sud-est asiatique et parmi les plus profonds du monde. Il s'est formé au cours d'une importante éruption volcanique. Le niveau de l'eau a diminué ces dernières années, à cause de la mise en service du barrage de la rivière Asahan. Désormais, les plus gros ferries ne peuvent plus accoster à l'embarcadère de Prapat.

La route qui part du sud de Medan mène au lac Toba. Elle longe la côte avant de prendre la direction des montagnes qui entourent le lac. Elle passe ensuite par Pematang Siantar, où l'on peut visiter le musée de Simalungan l'intéressant village fortifié de Pematang Purba.

Ne manquez pas d'assister à un si gale gale, spectacle de marionnettes.

Prapat


Prapat est le principal centre touristique du bord du lac. Après la chaleur étouffante de Medan, il est agréable de venir s'y détendre. La vue est superbe, et le lac se prête à la baignade. Le samedi matin, un marché a lieu près de l'embarcadère du ferry. Les Bataks descendent des villages environnants pour vendre leurs marchandises, faire leurs provisions, ou simplement discuter.

Les environs de Prapat


A une heure de route au sud, Balige offre d'intéressants exemples d'architecture traditionnelle. On peut y acheter des tissages magnifiques et visiter d'anciennes tombes décorées de statues grandeur nature et de bas-reliefs sculptés. Labuhan Garaga, à 30 mn de Prapat en voiture, est un autre centre de tissage. Les épaisses cotonnades qui y sont produites font de très jolies housses de coussins.

L'île de Samosir


Pays des Toba Bataks, Samosir attire les voyageurs depuis des décennies. On arrive à Tomok, village traditionnel qui abrite la tombe de Raja Sidabuta (souverain qui régna avant l'introduction du christianisme), de la reine et de la maîtresse du roi. Le petit musée mérite une visite. Les échoppes proposent des instruments de musique, des calendriers magiques, des objets sculptés.

Ambarita est un autre village traditionnel. On peut y découvrir trois sites mégalithiques qui comptent notamment les larges pierres plates qui servaient à exécuter les prisonniers. Simanindo abrite un remarquable palais et des fortifications. Les dix séries de cornes de buffle accrochées à la façade représentent chacune une génération de rois.

L'île de Nias


Avec des paysages sauvages et montagneux, un relief creusé par des gorges profondes et des torrents impétueux, l'île de Nias est aussi fascinante par sa culture que par sa nature. Des escaliers de pierre, accrochés au flanc des montagnes, permettent d'accéder à des villages fortifiés où autrefois, le chef de la tribu, assis sur un trône en pierre orné de sculptures figurant des serpents entremêlés, assistait aux sacrifices. Sur les places des villages, des structures pyramidales hautes de 2 m servaient à entraîner les jeunes guerriers à sauter par dessus les fortifications. Cette cérémonie est à l'origine de la danse rituelle appelée fahombe. La chasse aux têtes, puis, avec l'arrivée des missionnaires protestants, l'érection de mégalithes a cessé.

Toutefois de nombreux villages conservent autel et pierres sacrificielles, témoignages du passé.

Les environs de Nias


La plupart des visiteurs choisissent de résider à Lagundi Bay, une plage magnifique au sud de l'île, ou dans le petit port de Teluk Dalam. L'aéroport (qui relie Nias à Padang et Medan) se trouve au nord de l'île, à Gunung Sitoli. Brawomataluwo, à 20 mn de Teluk Dalam, est un village pittoresque abritant un palais royal construit sur pilotis. L'intérieur: est décoré de sculptures étonnantes. La place du village est ornée de statues et de quelque 300 mégalithes. Au pied de la colline se trouve le village de Orahili que l'on atteint en empruntant l'escalier en pierre.

A Hilisimaetano, 140 maisons traditionnelles ont été conservées, ainsi que de nombreux mégalithes. A Hilimaeta à 40 mn de marche de Lagundi, on peut voir des tables et des chaises en pierre ainsi qu'une représentation phallique de 2 m de haut, en pierre.

Article mis en ligne le 22/02/2010 (lu 2130 - catégorie : Tourisme) - Imprimer cette news

Toute reproduction, totale ou partielle, de cet article est strictement interdite